Après plusieurs années d’absence sur le devant de la scène économique internationale, voilà que l’Afrique revient en force. D’ailleurs, les fonds d’investissement s’intéressent de plus en plus au continent africain en raison de ses ressources et de son potentiel.

Les fonds d’investissement veulent explorer l’Afrique

Dans une conjoncture économique hésitante et une raréfaction des ressources exploitables, l’Afrique constitue le nouvel eldorado des fonds d’investissements. En effet, il faut savoir que les pays émergents comme le Brésil, la Chine ou encore l’Inde sont actuellement en perte de vitesse, ce qui tend les investisseurs à se tourner ailleurs. Et s’ils ont choisi l’Afrique, c’est parce qu’il y a de la main d’œuvre, des matières premières et une grande étendue de terres exploitables.

En 2013, les levées de fonds attribuées à la zone africaine se sont estimées à 3,3 milliards USD, soit une croissance de 136%. Pour une fois, les capitaux levés à destination de l’Afrique ont dépassé ceux destinés pour l’Inde et ses 3,1 milliards USD, même si la barre des 19 milliards attribués à la Chine est encore loin d’être atteinte. à en croire les estimations de la FMI, 7 sur 10 des pays qui vont afficher la plus grande croissance économique au monde entre 2011 et 2015 seront africains.

développement afrique

Plus de pays intéressent les investisseurs

Il faut savoir que si auparavant l’Afrique du Sud était principalement le centre d’intérêt des investisseurs sur le continent africain, l’on assiste actuellement à une diversification. En effet, de plus en plus d’investisseurs semblent vouloir travailler dans certains pays d’Afrique de l’est et de l’ouest comme le Nigeria, le Ghana, l’Ouganda ou encore la Côte d’Ivoire. D’ailleurs, l’Afrique du Sud n’a pu récolter que 20% des investissements entre 2011 et 2013, en raison de l’émergence de ces pays.

La paix sociale et politique, une garantie du succès

Il faut savoir que les investisseurs considèrent le facteur risque comme un critère très important pour s’implanter. Ainsi, il est très important pour eux de choisir les pays dans lesquels ils investissent en fonction de la stabilité politique et sociale qui y règne. D’ailleurs, c’est ce qui a propulsé le Ghana et son économie au-devant de la scène africaine. À en croire le FMI, c’est cette paix sociale qui manque encore à certains pays de l’Afrique pour connaître une croissance effective et durable, compte tenu de ses richesses.

Si les investisseurs se tournent de plus en plus vers l’Afrique, c’est parce que le potentiel de ce continent est important et qu’il ne manque qu’une paix sociale pour en faire une véritable mine d’or.


Categories: Investissements

Continue Reading...

investissements chinois en afrique

Après plusieurs années d’absence sur le devant de la scène économique internationale, voilà que l’Afrique revient en force. D’ailleurs, les fonds d’investissement s’intéressent de...

Read Post
made in morocco

Après plusieurs années d’absence sur le devant de la scène économique internationale, voilà que l’Afrique revient en force. D’ailleurs, les fonds d’investissement s’intéressent de...

Read Post