Plusieurs statistiques montrent que le premier trimestre de cette année 2016 a été marqué par le retour des primo-accédant sur le marché immobilier. Données encourageantes pour les professionnels du logement et les courtiers, surtout pour ceux qui veulent investir en loi Pinel. Nombreux facteurs ont amené ces jeunes ménages à acquérir pour la première fois un bien immobilier.

primo-accedant

La baisse des taux de crédit en faveur des primo-accédant

Les chiffres communiqués par l’observatoire du Financement des marchés résidentiels sur les taux de crédits immobiliers sont surprenants : en 3 mois à peine, les taux ont diminué de 0,35 point. Rendez-vous compte, en juin, le taux moyen s’élève à 1,62 % pour tout type de bien et pour toutes durées. Pour vous faire une idée, en octobre 2015 emprunter sur 25 ans vous coûtait 2,71%. En juin 2016, le taux d’intérêt n’est plus que de 1,99%. Même si en règle général c’est dans l’ancien qu’on obtient des taux d’intérêt plus avantageux, la baisse des taux de crédits concerne l’immobilier neuf comme l’ancien. Moins de 0,35 point pour l’achat d’un immobilier ancien contre moins de 0,36 point pour un achat dans le neuf.

En résumé, on peut étaler son emprunt sur une très longue durée sans augmenter le coût de son crédit. De quoi ravir les jeunes ménages qui souhaitent effectuer leur premier achat dans l’immobilier.

Encore plus surprenant, la tendance sera pour une diminution de ces taux cette année car les banques ont la possibilité de se financer à très bas prix grâce à la politique accommodante de la Banque Centrale Européenne, de ce fait elles peuvent vous prêter à des taux assez bas. De plus la forte concurrence entre banque favorise l’apparition d’offres de prêt toujours plus alléchantes.

La prêt à taux zéro décisif

Le prêt à taux zéro renouvelé depuis le 1er janvier dernier encourage les ménages modestes et sans apport important à emprunter. En effet le faible apport personnel ne constitue plus un handicap pour une demande de crédit. En outre la proportion de bénéficiaires d’un prêt à taux zéro est passé de 1 acheteur sur 2 en 2015 à 3 acheteurs sur 4 au premier trimestre 2016.

Le profil des primo-accédant a aussi changé grâce au prêt à taux zéro, car des foyers avec moins de revenu qui n’auraient jamais pu accéder à la propriété voient leur dossier accepté même avec des achats de valeur supérieure. En effet une étude a montré que les foyers qui réalisent leur premier achat dans l’immobilier ont 5% de revenus en moins qu’en 2015, cependant la valeur du bien acheté est supérieur de 9%.

Au vu de ces données, le moment est particulièrement opportun pour l’achat immobilier. Le retour de ces jeunes ménages propriétaires pour la première fois marque un signe de confiance dans leur avenir mais aussi une bonne santé globale de l’immobilier. Si vous avez décidé de vous y lancer, simulez vos mensualités pour vous faire une idée des possibilités qui vous sont offertes.


Categories: Finance

Continue Reading...

Plusieurs statistiques montrent que le premier trimestre de cette année 2016 a été marqué par le retour des primo-accédant sur le marché immobilier. Données...

Read Post